La Régie a publié un errata relatif au rapport

Sommaire

Aperçu et mise en contexte

Les rapports de la collection Avenir énergétique du Canada explorent diverses possibilités qui pourraient s’offrir aux Canadiens à long terme en matière d’énergie. Avenir énergétique du Canada en 2021 – Projections de l’offre et de la demande énergétiques à l’horizon 2050, (« Avenir énergétique 2021 ») est le dernier-né de cette lignée. Les perspectives qu’on y trouve englobent tous les produits énergétiques pour toutes les provinces et tous les territoires au Canada et débouchent sur des projections qui ont été produites au moyen de modèles économiques et énergétiques. Avenir énergétique 2021 pose aussi un ensemble d’hypothèses sur les technologies, les politiques énergétiques et climatiques, les marchés de l’énergie, les comportements humains et l’économie.

À long terme, les ambitions mondiales et canadiennes de réduction des émissions de gaz à effet de serre (« GES ») joueront un rôle déterminant dans la trajectoire que prendra le portrait énergétique du pays. Le présent rapport échafaude deux grands scénarios dans lesquels les projections de l’offre et de la demande d’énergie diffèrent selon l’ampleur des mesuresNote de bas de page 2 qui seront prises à l’avenir pour réduire les émissions de GES. On y propose également six nouveaux scénarios consacrés au secteur de l’électricité, afin d’envisager à quoi cette filière pourrait ressembler dans un monde à zéro émission nette. Les deux principaux scénarios offrent des projections pour tous les produits énergétiques, tandis que les six dédiés à l’électricité ne s’intéressent qu’à la façon dont le Canada satisfera à sa demande d’électricité dans diverses conditions.

Le premier grand scénario d’Avenir énergétique 2021 est celui de l’évolution des politiques, qui repose sur l’hypothèse que les mesures de réduction des GES dans la filière énergétique canadienne se poursuivront à un rythme comparable à celui de l’histoire récente, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. Par rapport à un autre scénario envisageant moins de mesures pour réduire ces émissions, cette projection présuppose une diminution de la demande mondiale de combustibles fossiles et l’adoption à plus grande échelle de technologies sobres en carbone. Le second grand scénario est celui des politiques actuelles, qui mise sur des mesures de réduction des émissions de GES qui ne vont guère au-delà de celles déjà en place.

Une rangée d’éoliennes dans un champ devant les Rocheuses.

Aucun de ces scénarios ne modélise de manière explicite des objectifs ou des cibles climatiques. Nous posons plutôt des hypothèses fondées sur les prémisses de chacun et nous en remettons au cadre de modélisation de l’avenir énergétique pour produire des projections à long terme de l’offre et de la demande d’énergie au Canada. Ensemble, ces scénarios donnent une idée du portrait énergétique selon que le rythme des mesures de réduction des émissions de GES des dernières années se maintient ou se limite à celles déjà en place.

Le Canada s’est engagé à réduire ses émissions de GES de 40 à 45 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030 (en anglais) et à atteindre zéro émission nette vers 2050. Pour y parvenir, il est probable que les changements que nous modélisons dans les scénarios d’évolution des politiques et des politiques actuelles seront insuffisants. Pour cette raison, Avenir énergétique 2021 présente six nouveaux scénarios qui explorent un avenir à zéro émission nette. De façon plus particulière, ces scénarios imaginent à quoi pourrait ressembler le réseau électrique du pays dans un avenir à zéro émission nette selon diverses hypothèses liées aux technologies, aux politiques en matière de climat et à la consommation d’électricité. L’électricité est appelée à jouer un rôle déterminant dans l’atteinte de l’objectif de zéro émission nette. Les projections proposées ici constituent donc une étape importante dans la modélisation d’une filière énergétique à zéro émission nette dans la série Avenir énergétique du Canada.

La figure ES.1 présente de façon conceptuelle les deux grands scénarios envisagés dans Avenir énergétique 2021 ainsi que les scénarios de zéro émission nette pour le secteur de l’électricité.

Figure ES.1 – Schéma des scénarios d’Avenir énergétique 2021

Schéma des scénarios d’Avenir énergétique 2021
Description

Description : Cette figure présente un schéma des prémisses des scénarios d’Avenir énergétique 2021. Le premier grand scénario d’Avenir énergétique 2021 est celui de l’évolution des politiques, qui repose sur l’hypothèse que les mesures de réduction des GES dans la filière énergétique canadienne se poursuivront à un rythme comparable à celui de l’histoire récente, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. Par rapport à un autre scénario envisageant moins de mesures pour réduire ces émissions, cette projection présuppose une diminution de la demande mondiale de combustibles fossiles et l’adoption à plus grande échelle de technologies sobres en carbone. Le second grand scénario est celui des politiques actuelles, qui mise sur des mesures de réduction des émissions de GES qui ne vont guère au-delà de celles déjà en place. Dans Avenir énergétique 2021, on introduit six nouveaux scénarios qui examinent un avenir à zéro émission nette comportant des actions plus étendues sur le plan climatique, aussi bien à l’échelle nationale que mondiale. De façon plus particulière, ces scénarios explorent une éventuelle filière canadienne et mondiale à zéro émission nette selon diverses hypothèses liées aux futures technologies, aux politiques climatiques et à la consommation d’électricité dans l’avenir.

Le présent sommaire relate les principales conclusions d’Avenir énergétique 2021. La section « Scénarios et hypothèses » décrit les hypothèses sur lesquelles reposent les scénarios d’évolution des politiques et des politiques actuelles. La section « Résultats » fait un survol des projections pour diverses composantes du portrait énergétique canadien dans nos deux grands scénarios, en insistant davantage sur celui de l’évolution des politiques. La section « Vers un bilan zéro » comprend la première grande tentative de modélisation de zéro émission nette de la série Avenir énergétique du Canada, soit six scénarios qui examinent les effets de divers facteurs (technologie, politiques, niveau d’électrification, infrastructure, etc.) sur le réseau électrique du Canada dans un contexte de zéro émission nette. Enfin, la section « Explorer les données liées à l’avenir énergétique » fournit de liens qui donnent accès aux données qui ont servi à la préparation du présent rapport et offre des outils et des visualisations de données interactives pour approfondir l’exploration du rapport.

Une rangée de lignes de transport d’électricité au coucher du soleil.
Date de modification :