Aperçu du marché : Production d’hydrogène dans Avenir énergétique 2021

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2022-09-28

Les exportations de propane du Canada ont augmenté de façon constante au cours de la dernière décennie, stimulées par une forte production intérieure et l’accès à de nouveaux marchés. En 2015, le Canada a exporté en moyenne 112,000 barils par jour vers les marchés américains. Au début de 2017, le Canada a commencé à exporter du propane directement vers d’autres marchés ailleurs dans le monde. En 2021, le Canada a exporté en moyenne 204,000 barils par jour vers des pays autres que les États-Unis. La production a augmenté depuis que les producteurs de gaz naturel de l’Ouest canadien se concentrent sur la mise en valeur de nouveaux gisements riches en liquides de gaz naturelDefinition*, principalement dans la formation de Montney en Alberta et en Colombie-BritanniqueNote de bas de page 1.

La hausse du volume des exportations est essentiellement attribuable aux marchés d’outre-mer. En 2021, 132,000 barils de propane prenaient chaque jour la route des États-Unis, alors que le volume d’exportation quotidien vers d’autres pays, notamment la Corée du Sud, le Japon et le Mexique, s’établissait à 72,000 barilsNote de bas de page 2. En mars 2021, les exportations vers des destinations autres que les États Unis ont atteint un niveau record. En juin 2021, les exportations vers des pays autres que les États Unis ont pour la première fois surpassé celles destinées à nos voisins du Sud, une situation qui s’est produite de nouveau en mai 2022.

Figure 1 – Exportations mensuelles de propane du Canada, par destination

Source et Description

Source : Système de suivi des produits de la Régie

Description : Ce graphique à colonnes présente les exportations mensuelles de propane du Canada entre janvier 2017 et mai 2022. Les deux colonnes représentent les exportations vers les États-Unis et les exportations vers des destinations autres que les États-Unis. En 2017, la moyenne des exportations vers les États-Unis s’est élevée à 133,000 barils par jour (« kb/j »), tandis que celles vers des destinations autres que les États-Unis se sont établies à 5,3 kb/j. En 2021, les exportations vers les États-Unis étaient passées à 132 kb/j, tandis que celles vers des destinations autres que les États-Unis avaient grimpé à 72 kb/j en moyenne. En mai 2022, les exportations vers les États-Unis ont totalisé 78,5 kb/j, tandis que celles vers des destinations autres que les États-Unis ont atteint 87,4 kb/j.

Les exportations de propane vers des destinations autres que les États-Unis ont été rendues possibles grâce à la construction de deux terminaux maritimes d’exportation de propaneNote de bas de page 3 près de Prince Rupert, en Colombie-Britannique. Les premières exportations de propane à partir du terminal d’exportation Ridley Island (en anglais) d’AltaGas ont eu lieu en mai 2019, et les volumes d’exportation vers des destinations autres que les États-Unis ont rapidement augmenté par la suite. En 2021, la capacité d’exportation de ce terminal a doublé pour atteindre 80,000 barils par jour. En 2021, les exportations de propane ont commencé au terminal Watson Island (en anglais) de Pembina, dont la capacité s’élève à 25,000 barils par jour. Le propane des producteurs de l’Ouest canadien est livré aux deux terminaux par chemin de fer. Le Canada exporte également du propane vers le Mexique par chemin de fer.

Les exportations de propane vers les États-Unis varient selon les saisons. Entre avril et septembre, la demande de propane est plus faible, ce qui fait chuter les exportations. Les exportations vers des destinations autres que les États-Unis sont quant à elles assez stables tout au long de l’année.

Date de modification :