Aperçu du marché : Baisse de la demande de diesel au Canada, signe de ralentissement dans les secteurs minier, pétrolier et gazier


Date de diffusion : 2016-06-29

La demande de carburant diesel au Canada a baissé de 3,4 % en 2015, à 506,9 milliers de barils par jour, principalement en raison de l’activité économique plus faible. Il existe généralement une corrélation entre la demande de diesel et les changements dans le produit intérieur brut (PIB) canadien total. Le diesel est considéré comme un indicateur économique, car il s’agit du principal carburant utilisé pour le transport par camion et par train.

Cette corrélation entre la demande de diesel et le PIB est particulièrement forte dans le secteur de l’exploitation des mines et des carrières, et de l’extraction pétrolière et gazière.Note de bas de page 1 Cela est dû au fait que, dans cette industrie, on utilise beaucoup de carburant diesel dans l’équipement d’excavation et de traction.

Sources et description

Sources : Statistique Canada, CANSIM 134-0004

Description : Ce graphique linéaire représente le changement annuel dans les ventes intérieures au Canada de 2005 à 2015 ainsi que le changement annuel dans le PIB canadien pour l’exploitation de mines et de carrières, et l’extraction pétrolière et gazière. Le graphique montre l’étroite corrélation entre ces deux séries de données. La demande de diesel a généralement diminué pendant les périodes de repli dans les secteurs de l’exploitation de mines et de carrières, et de l’extraction pétrolière et gazière, comme il a été observé en 2009, 2012 et 2015. Par contre, elle a augmenté pendant les périodes d’expansion économique, comme ce fut le cas en 2010, 2011 et 2014.

Les ventes de diesel en Alberta, qui représentent 20,4 % du volume total de diesel vendu au Canada, ont chuté de 22,9 % en 2015. Il s’agit de la plus importante baisse sur 12 mois de la demande de diesel en Alberta au cours de la dernière décennie, ce qui reflète l’étendue du ralentissement dans le secteur énergétique de cette province. Aux fins de comparaison, mentionnons que la demande de diesel en Alberta avait diminué de 9,9 % en 2009 par suite de la crise financière mondiale, avant de rebondir en 2010 en augmentant de 14,4 %.

Date de modification :