Aperçu du marché : Le Canada, deuxième producteur mondial d’hydroélectricité


Date de diffusion : 2016-06-22

Le Canada dispose de vastes ressources hydroélectriques et compte parmi les premiers producteurs mondiaux d’hydroélectricité. En 2013, année la plus récente pour laquelle des données de production mondiale sont disponibles, l’Agence internationale de l’énergie a classé le Canada au deuxième rang des producteurs d’hydroélectricité, derrière la Chine. Au chapitre de la capacité installée nette, le Canada occupe le quatrième rang, après la Chine, les États-Unis et le Brésil.Note de bas de page 1 L’hydroélectricité représente 60 % de la production totale canadienne et seuls la Norvège, le Brésil et le Venezuela affichent une part supérieure d’hydroélectricité dans leur bouquet énergétique.

Source et description

Source : Agence internationale de l’énergie, Key World Energy Statistics (2015) [anglais seulement]

Description : Le diagramme à bandes montre la production d’hydroélectricité en térawattheures des dix premiers producteurs mondiaux d’hydroélectricité pour l’année 2013. La Chine est en tête de peloton (920 térawattheures) et le Canada est derrière (390 térawattheures), suivi du Brésil, des États-Unis et de la Russie.

Quant aux données plus récentes, le document 2016 BP Statistical Review of World Energy indique que le Canada s’est classé deuxième en 2014 et en 2015 pour ce qui est de la consommation d’hydroélectricité. Bien que les chiffres indiqués dans ce document concernent la consommation, ils sont fondés sur des données de production.

Des projections récentes [anglais seulement] de l’Energy Information Administration des États-Unis relatives au bilan international de l’offre et de la demande montrent que le Canada conservera une part importante du bouquet hydroélectrique. En 2040, le Canada devrait produire 8,5 % de l’énergie hydroélectrique mondiale, soit légèrement moins que ce qu’il génère actuellement (10 %). On prévoit que la production canadienne d’hydroélectricité continuera de croître, mais la croissance de la production dans les économies émergentes, comme la Chine et l’Inde, devrait augmenter plus rapidement, d’où le recul de la part du marché du Canada sur l’échiquier mondial.

Selon le rapport Avenir énergétique du Canada en 2016 de l’Office, la production canadienne d’hydroélectricité devrait grimper à plus 450 térawattheures d’ici 2040. Cette hausse est attribuable à la nouvelle capacité de projets actuellement en chantier, comme La Romaine (Québec), Muskrat Falls (Labrador) et Keeyask (Manitoba), ainsi que de projets prévus ou en phase d’élaboration, comme le Site C (Colombie-Britannique), Petit-Mécatina (Québec) et Conawapa (Manitoba).Note de bas de page 2

Date de modification :