Aperçu du marché : Diminution de la valeur des exportations canadiennes nettes d’énergie de plus d’un tiers en 2015


Date de diffusion : 2016-06-01

Les exportations nettes d’énergieNote de bas de page 1 ont contribué beaucoup moins à l’économie canadienne en 2015 comparativement à 2014, ayant fléchi de 37,9 %, ou 32,4 milliards de dollars. Ce recul correspond à 8,3 milliards de dollars de plus que la dernière diminution importante de la valeur des exportations nettes d’énergie, survenue lors de la crise financière de 2009.

La baisse marquée en 2015 a été amplifiée par les exportations nettes record de 85,5 milliards de dollars en 2014, qui ont chuté par la suite à 53,1 milliards de dollars. En fait, les exportations brutes d’énergie ont diminué en 2015 de 34,9 %, ou 44,9 milliards de dollars, ce qui a toutefois été partiellement neutralisé par une diminution des importations de 29 %, ou 12,4 milliards de dollars.

Source et Description

Source : Statistique Canada, CANSIM, tableau 228-0059

Description : Ce graphe à barres empilées illustre la valeur des exportations et importations canadiennes d’énergie de 2006 à 2015, répartie par produit énergétique. En 2015, les exportations nettes d’énergie ont totalisé 53,1 milliards de dollars. Le pétrole brut et le bitume ont constitué la majorité des exportations nettes du Canada en 2015, soit 41,1 milliards de dollars. Les exportations nettes de gaz naturel se sont chiffrées à 7,2 milliards de dollars, suivie des exportations nettes d’électricité (2,83 milliards de dollars) et des exportations nettes de produits pétroliers raffinés (0,8 milliard de dollars). Les exportations nettes de liquides de gaz naturel se sont montées à 0,4 milliard de dollars, et les autres exportations d’énergie, à 1,6 milliard de dollars. Le diagramme comporte également un graphique linéaire qui montre la valeur des exportations nettes. Les exportations nettes d’énergie ont augmenté de façon constante de 2009 à 2014, avant de reculer de 38 % en 2015.

La baisse de la valeur des exportations en 2015 est en grande partie attribuable aux prix moins élevés du pétrole. Les exportations canadiennes de pétrole brut ont atteint un niveau record en 2015, mais la valeur du pétrole a diminué. Par exemple, le pétrole brut Western Canadian Select (un des types de pétrole exporté) est passé d’un prix moyen de 73,60 $ US le baril en 2014 à 35,28 $ US le baril en 2015.

Les volumes et les prix inférieurs ont eu un effet sur les exportations nettes de gaz naturel. En 2015, le prix du gaz naturel au carrefour Henry aux États-Unis a baissé de 31 %, passant d’une moyenne de 4,57 $ US/MMBTU en 2014 à 3,14 $ US/MMBTU. Les stocks abondants de gaz naturel aux États-Unis ont fait diminuer la demande du côté des exportations canadiennes.

Finalement, jetant un regard sur la dernière décennie, le graphique illustre l’apport croissant du pétrole brut et la contribution décroissante du gaz naturel aux exportations nettes d’énergie du Canada. En 2015, la valeur des exportations nettes de pétrole brut s’est élevée à 41,1 milliards de dollars, environ six fois la valeur des exportations nettes de gaz naturel (7,2 milliards de dollars). En 2006, la valeur des exportations nettes de pétrole brut a atteint 16,3 milliards de dollars, seulement 65 % de la valeur des exportations nettes de gaz naturel (25,4 milliards de dollars).

Date de modification :