Aperçu du marché : De faibles marges en dépit des bas prix du gaz naturel


Date de diffusion : 2016-05-06

L’écart du fractionnementFootnote 1 correspond à la différence entre la valeur de vente des liquides de gaz naturel (LGN) extraits du flux gazeux et celle des LGN non extraits et vendus aux prix du gaz naturel. Il s’agit d’une estimation de la marge de profit que touchent les sociétés qui traitent le gaz et on la détermine en fonction des prix relatifs du gaz naturel et des LGN. Le tableau ci-dessous illustre les écarts du fractionnement depuis 2012, couvrant une période où les prix du gaz naturel étaient bas. Dans le passé, des prix faibles du gaz naturel souvent combinés à des prix relativement élevés de LGN ont créé des marges saines au profit des sociétés qui traitent le gaz; c’est ce qui s’est produit de janvier 2012 à la fin de 2014. Depuis lors, les prix des LGN se sont effondrés, érodant ainsi la majeure partie de cette marge.

Sources et description

Sources : Calculs de l’Office, Oil Price Information Service, GLJ et gouvernement de l’Alberta

Description : Le graphique illustre les prix du gaz naturel sur le marché intérieur de l’Alberta et l’écart du fractionnement à Edmonton pour tous les LGN (production pondérée) et pour le propane uniquement, de janvier 2012 à avril 2016. De janvier 2012 à décembre 2014, les écarts du fractionnement pour la production pondérée et le propane uniquement se sont chiffrés respectivement, en moyenne, à 13,21 $ et à 6,88 $ le gigajoule. Depuis janvier 2015, les écarts du fractionnement pour la production pondéré et le propane uniquement ont décliné considérablement pour s’établir respectivement, en moyenne, à 5,61 $ et à -0,96 $ le gigajoule. Le prix du gaz naturel sur le marché intérieur de l’Alberta a culminé à 5,40 $ le gigajoule en mars 2014, après le tourbillon circumpolaire. Depuis ce temps, les prix du gaz naturel ont connu une tendance à la baisse et correspondaient à 1,25 $ le gigajoule en avril 2015.

L’écart du fractionnement de la production pondérée du propane, des butanes et des condensats fournit une estimation de la marge globale que touchent les sociétés qui traitent le gaz en Alberta, compte tenu du pourcentage qu’occupe chaque composante dans le volume total des LGN produits dans la province.Footnote 2 Après avoir plafonné pendant le tourbillon circumpolaire de l’hiver 2013-2014,Footnote 3 l’écart du fractionnement de la production pondérée a chuté durant le reste de l’année 2014. Il a atteint 5,61 $ le gigajoule en janvier 2015, ce qui représente une baisse de 57 % par rapport à janvier 2012.

Les écarts du fractionnement de la production pondérée ont touché leur point le plus bas de 3,82 $ le gigajoule en février 2016. Depuis, les prix du gaz naturel sur le marché intérieur de l’Alberta ont reculé de 45 %, s’établissant à 1,25 $ le gigajoule en avril 2016, tandis que les prix des condensats ont bondi de 25 %. Par conséquent, l’écart du fractionnement a augmenté de 40 % et correspondait à 5,37 $ le gigajoule en avril.

Les prix du propane ont été le facteur le plus déterminant dans le déclin général de la valeur des LGN. À la suite d’une flambée pendant le tourbillon circumpolaire de 2013-2014 , l’écart du fractionnement du propane a considérablement diminué. Depuis janvier 2015, il s’est établi en moyenne à -0,96 $ le gigajoule, ce qui signifie que compte tenu de son pouvoir calorifique, le propane avait une plus grande valeur dans le flux de gaz naturel qu’extrait sous forme de LGN. Il s’agit d’un contraste marqué en comparaison avec l’écart du fractionnement moyen du propane de janvier 2012 à décembre 2014, qui s’élevait à 6,88 $ le gigajoule.

Date de modification :