Aperçu du marché : 2015, une année record au chapitre des exportations canadiennes d’électricité

Date de diffusion : 2016-03-17

Les exportations canadiennes d’électricité ont atteint de nouveaux records en 2015, avec des volumes d’exportation de près de 60 térawattheures (TWh) et des recettes nettes d’exportation de 2,8 milliards de dollars.

En ce qui concerne les volumes, l’augmentation des exportations et la diminution des importations ont permis d’établir un nouveau record au chapitre des exportations nettes par rapport à celui atteint en 2013 (52 TWh). Les importations en provenance des États-Unis ont chuté à moins de 9 TWh en 2015, soit le chiffre le plus bas enregistré en près de 20 ans. Les exportations ont bondi de 17 % en comparaison avec 2014, se chiffrant à plus de 68 TWh. Dans l’ensemble, les exportations nettes d’électricité à partir du Canada ont augmenté de plus de 14 TWh en 2015; il s’agit d’un bond de 30 % par rapport à l’année précédente.

Les recettes nettes du Canada (c’est-à-dire les recettes provenant des exportations moins le coût des importations) ont gagné 20 % en 2015 en comparaison avec 2014. Les recettes nettes de 2015 ont d’ailleurs dépassé le sommet de 2,5 milliards de dollars enregistré en 2008.

Source et description

Source : Statistiques de l’Office

Description : Le graphique ci-dessus illustre les exportations et les importations annuelles canadiennes d’électricité et les recettes nettes pour la période de 2006 à 2015. Les colonnes illustrent les volumes de ventes à l’exportation et les volumes d’achats à l’importation, et la ligne horizontale représente les recettes nettes en dollars canadiens. Les exportations et les recettes nettes suivent généralement la même tendance : elles augmentent de 2006 à 2008, déclinent de 2008 à 2010 et culminent en 2015. Les importations présentent une tendance plus variée au cours de la même décennie et atteignent leur plus bas niveau en 2015.

Le Québec, l’Ontario, le Manitoba et la Colombie-Britannique (C.-B.) fournissent plus de 95 % des volumes d’électricité exportés depuis le Canada. Plus de la moitié de l’augmentation des exportations nettes de 2015 est attribuable à la hausse de 7,4 TWh des exportations nettes à partir de la C.-B., qui achète et vend de l’électricité de manière stratégique afin de maximiser les recettes. En ajoutant 3,6 TWh, l’Ontario a également largement contribué à la croissance des exportations canadiennes.

Plusieurs facteurs expliquent la flambée de 2015 des exportations canadiennes. D’une part, les sécheresses qui ont frappé le Pacific Northwest américain et la Californie ont fait baisser la production d’hydroélectricité dans ces régions et d’autre part, les froids observés dans le Nord-Est des États-Unis ont fait augmenter la demande en électricité. Les prix américains relativement élevés en comparaison avec les prix canadiens ont également favorisé les exportations.

 

Date de modification :