Aperçu du marché : Producteurs importants et moyens-grands maintenant au coude-à-coude sur le marché du gaz de réservoir étanche de l’Ouest canadien

Date de diffusion : 2015-10-08

Au cours des dix dernières années, les producteurs moyens-grands ont été à la tête d’un mouvement de délaissement des ressources classiques au profit de la production de gaz de réservoir étanche dans l’Ouest canadien. La production de gaz de réservoir étanche représentait 27 pour cent de la production de gaz naturel dans l’Ouest canadien en 2006; en 2014, sa part de marché avait grimpé à 42 pour cent. Au cours de la même période, la part de production « à titre de société exploitante »Note de bas de page 1 des producteurs importants a diminué, tandis que celle des producteurs moyens-grands a augmenté, de telle sorte que les deux groupes produisaient chacun 44 pour cent de la production totale en 2014.

Répartition de la production de gaz de réservoir étanche dans l’Ouest canadien selon la taille du producteur

Sources et description de la figure

Sources : Divestco et calculs de l’Office

Description : Le graphique ci-dessus illustre les pourcentages de production de gaz de réservoir étanche dans l’Ouest canadien en 2006 et en 2014, en fonction de la production totale à titre de société exploitante. Les producteurs moyens-grands ont enregistré les meilleurs gains : leur part de marché est passée de 22 pour cent en 2006 à 44 pour cent en 2014. Les producteurs importants et les petits producteurs ont vu leur part de marché diminuer respectivement de 64 à 44 pour cent et de trois à un pour cent. La part de marché des producteurs petits-moyens et moyens demeure essentiellement inchangée, tandis que celle des producteurs marginaux et des petits producteurs reste négligeable.

Les techniques de forage ciblant du gaz de réservoir étanche exigent d’énormes capitaux, d’importantes superficies de terres et une grande capacité de forage. Les producteurs importants ont les moyens nécessaires pour produire ce gaz, mais leurs activités s’étendent au-delà de nos frontières et ils doivent répartir les capitaux dont ils disposent entre divers projets internationaux. Après la pointe de production de 2006, plusieurs producteurs importants ont concentré leurs efforts sur des projets à l’étranger ou ont vendu leurs actifs gaziers canadiens.

À l’instar des producteurs importants, les producteurs moyens-grands ont la taille, la portée et les terres pour attirer des capitaux d’investissement et recourir à des emprunts. En outre, leurs actifs et expertise sont généralement plus axés sur les régions. Ces atouts leur ont permis d’être en tête de peloton en ce qui a trait à la croissance de la production de gaz de réservoir étanche au Canada depuis 2006.

Les zones de forage prometteuses des producteurs marginaux et des petits producteurs sont généralement insuffisantes pour attirer les capitaux d’investissement nécessaires pour l’exploitation de gaz de réservoir étanche. Les producteurs petits-moyens et moyens, dont les territoires sont plus grands, mais encore relativement petits, attirent certains capitaux d’investissement; ils ont été en mesure de conserver leur part de marché, qui s’élève respectivement à quatre et sept pour cent.

Date de modification :