Aperçu du marché : Le prix de l’essence au Canada suit de plus près le cours du Brent que du WTI

Date de diffusion : 2015-06-30

La variation des prix à la consommation de l’essence pourrait être attribuable à un grand nombre de facteurs, dont les conditions locales de l’offre et de la demande sur le marché de détail, les taxes et les prix du brut. En dépit de leur volatilité à court terme, les prix de l’essence sont en étroite corrélation avec les tendances à long terme des cours du pétrole brut. Les rapports ainsi exprimés varient beaucoup selon le brut choisi. L’essence est largement consommée et on en fait le commerce partout dans le monde, et généralement, son prix reflète les prix internationaux du brut plutôt que les prix locaux.

Une analyse récente de la U.S. Energy Information Administration [anglais seulement] révèle que les prix de l’essence aux États-Unis suivaient d’assez près ceux du Brent et du WTI avant 2011. Depuis, le WTI s’échange à des prix plus bas que ceux du brut international, comme le Brent, qui est alors devenu un indicateur plus fiable des prix de l’essence aux États-Unis.

On constate une tendance similaire des prix au détail de l’essence au Canada. Le graphique ci-dessous illustre la différence entre les prix de l’essence et du brut, soit le Brent d’une part et le WTI d’autre part. Comme aux États-Unis, les cours du WTI et du Brent évoluaient de concert avant 2011, c’est pourquoi les différences entre le prix de l’essence et celui de ces deux bruts étaient similaires à cette période. Après 2011, le différentiel entre le Brent et le WTI s’est creusé. Tandis que l’écart de prix entre l’essence et le Brent est demeuré comparable à ses niveaux historiques, celui entre l’essence et le WTI s’est considérablement élargi.

Sources et description de la figure

Sources : Energy Information Administration, Office national de l’énergie et Ressources naturelles Canada

Description : Le graphique ci-dessous montre l’écart de prix annuel moyen entre l’essence au détail et le brut. On calcule l’écart en convertissant le cours moyen annuel du baril de brut (en dollars) en cents par litre, puis en le soustrayant des prix moyens de l’essence. Comme le montre le graphique, l’écart pour le WTI et le Brent était relativement constant de 2000 à 2010, variant de 12 à 21 cents le litre. Après 2010 toutefois, tandis que l’écart de prix avec le Brent est demeuré constant, celui avec le WTI a grimpé à 29 cents le litre.

 

Date de modification :