Aperçu du marché : Les jeunes conduisent moins : les répercussions sur les prévisions de la demande en carburant

Date de diffusion : 2014-05-12

Un grand nombre de facteurs variables entrent dans le calcul des prévisions de consommation de carburant de transport : le coût du carburant, la moins grande consommation des véhicules, les carburants de remplacement ainsi que les nouvelles sources d’énergie et, surtout, l’évolution de la démographie et du comportement des conducteurs [anglais seulement].

Le graphique ci-dessous montre les tendances récentes de la demande pour des groupes démographiques précis en matière de déplacements en voiture au Canada. Depuis 2000, le nombre de kilomètres-véhicules parcourus a augmenté chez le groupe plus âgé et a diminué chez le groupe plus jeune.

Source et description de la figure

Source : Office national de l’énergie

Description : Le graphique ci-dessus montre le nombre de kilomètres-véhicules parcourus par les personnes appartenant à deux groupes d’âge (les moins de 45 ans et les plus de 45 ans) de 2000 à 2009. La cohorte des moins de 45 ans a affiché une baisse constante du nombre de kilomètres-véhicules parcourus au cours d’une année, lequel est passé de 12,645 à 7,451 au cours de la décennie. Par contre, la cohorte des plus de 45 ans a affiché une hausse du nombre de kilomètres-véhicules parcourus, lequel est passé de 14,981 à 18,480 au cours de la même période. Les tendances des deux cohortes se stabilisent toutefois entre 2005 et 2008.


On a suggéré [anglais seulement] que l’intérêt à posséder et à conduire un véhicule personnel et moins élevé chez les conducteurs plus jeunes. Certains facteurs économiques [anglais seulement] pourraient influencer cette décision, notamment le coût relatif d’achat, d’utilisation et de stationnement des véhicules. Si cette tendance à moins conduire chez les jeunes se maintient, elle pourrait avoir d’importantes répercussions sur la demande future en carburant de transport, même à faible prix.

L’Office a récemment publié le document intitulé Supplément Avenir énergétique du Canada : facteurs de sensibilité de la demande dans lequel il présente un scénario supérieur et un scénario inférieur de sensibilité pour ce qui est des kilomètres parcourus et les compare au scénario de référence de l’AEC 2013. Le scénario de référence montre l’impact de ces facteurs variables, comme l’évolution de la démographie et du comportement des conducteurs, la moins grande consommation des véhicules, les carburants de remplacement ainsi que les nouvelles sources d’énergie, sur la demande future en carburant. Comme l’illustre le graphique ci-dessous, on s’attend à ce que la consommation de carburant des véhicules de tourisme diminue à long terme.


Source et description de la figure

Source : Office national de l’énergie

Description : Ce graphique montre les prévisions de la consommation de carburant des véhicules de tourisme de 2012 à 2035, lesquelles sont tirées du scénario de référence présenté dans le document Suppplément Avenir énergétique du Canada : facteurs de sensibilité de la demande. Bien que la consommation d’énergie affiche une légère hausse en 2013, en général, la courbe décline, passant de 1,194 PJ en 2012 à 930 PJ en 2035.

 

Date de modification :