Aperçu du marché : Les exportations de pétrole du Canada ont atteint 3,11 millions de barils par jour en 2015

Date de diffusion : 2014-04-28

Les exportations de pétrole brut canadien ont atteint un nouveau record de 3,11 millions de barils par jour (492,9 milliers de m³/j) en janvier 2015, une hausse de 12,8 % par rapport à janvier 2014 (figure 1) et de 80 % par rapport à janvier 2010.

 

 

 

Source et description de la figure

Source : Office national de l’énergie. Remarque : Le marché américain est divisé en cinq régions [anglais seulement] appelées Petroleum Administration for Defense Districts (PADD), qui sont : PADD I (côte Est des États Unis), PADD II (Midwest), PADD III (côte américaine du golfe du Mexique), PADD IV (Rocheuses) et PADD V (côte Ouest des États Unis, Alaska et Hawaii).

Description : Le graphique ci-dessus montre les exportations de pétrole brut canadien par destination. Les exportations à destination du PADD III ont connu une croissance constante tout au long de 2014, pour atteindre 360 milliers de barils par jour en janvier 2015, soit le triple de la moyenne de 120 milliers de barils par jour enregistrée entre 2010 et 2013. Les exportations vers le PADD II sont passées de 1,1 million de barils par jour en janvier 2010 à 2,0 millions de barils par jour en janvier 2015. Quant aux exportations vers les PADD I, IV et V, elles ont toutes augmenté de façon modérée en 2014 pour surpasser, en janvier 2015, les moyennes observées de 2010 à 2013, de 70 milliers, 50 milliers et 40 milliers de barils par jour respectivement. Les exportations vers des destinations autres que les États Unis ont été moins régulières, et il y a même des mois où elles ont été inexistantes.

Même si le gros de la croissance des exportations provient du Midwest (PADD II), il demeure que les volumes exportés vers la côte américaine du golfe du Mexique (PADD III) ont enregistré une très forte croissance en 2014, en raison, notamment, de la mise en service de plusieurs projets de pipelines (agrandissement du pipeline de TransCanada vers la côte américaine du golfe du Mexique et projets Flanagan South et Seaway Twin). Cette région constitue l’un des centres de raffinage les plus vastes et les plus complexes au monde. Elle représente un marché potentiel important à long terme pour le pétrole brut de l’Ouest canadien, en particulier pour les pétroles lourds.

La production de pétrole classique a connu une croissance modérée ces dernières années; on s’attend toutefois à un repli en 2015 en raison des prix plus bas du pétrole. Ce facteur, combiné à l’accroissement de la demande de pétrole brut canadien dans les raffineries canadiennes depuis 2011 (voir Aperçu du marché – Goût plus marqué des raffineries du pays pour le pétrole brut canadien), révèle que la hausse des exportations de pétrole brut tient à la production tirée des sables bitumineux.

En 2015, on s’attend à une augmentation marquée de la production tirée des sables bitumineux, avec la mise en service de plusieurs projets de grande envergure, notamment les projets Sunrise de Husky, Christina Lake et Foster Creek de Cenovus, Jackfish 3 de Devon et Horizon Mine et Kirby South de CNRL (voir Aperçu du marché : Poursuite probable de la croissance de la production tirée des sables bitumineux et Production estimative de pétrole brut et d’équivalents au Canada pour plus de renseignements sur la croissance de la production tirée des sables bitumineux).

 

Date de modification :