Aperçu du marché : La production de pétrole brut atteint 9 millions de barils par jour aux États-Unis

Date de diffusion : 2015-01-22

Selon l’Energy Information Administration [anglais seulement], la production de pétrole brut des États-Unis a atteint 9 millions de barils par jour en octobre 2014, son niveau le plus élevé depuis 1986. Après une longue période de baisse, le taux de croissance de la production a rebondi en 2009, en raison des activités de mise en valeur de pétrole de réservoirs étanches, de telle sorte que le taux de croissance sur douze mois a dépassé les 1,2 million de barils par jour à l’été de 2014.

 

Source et description de la figure

Source : Energy Information Administration [anglais seulement]

Description : Le graphique linéaire illustre la production mensuelle de brut des États Unis de 1960 à octobre 2014. La production s’est accrue de manière constante des années 1960 au début des années 1970, moment où, à plus de 10 millions de barils par jour, elle a atteint son niveau le plus élevé. Elle a suivi une tendance à la baisse pendant 5 ans avant d’amorcer une lente hausse jusqu’au milieu des années 1980. À partir de ce moment, la production a progressivement reculé pour s’établir à environ 5 millions de barils par jour en 2011. Une hausse rapide ayant débuté au milieu de 2011 a propulsé la production à 9 millions de barils par jour à la fin de 2014.

En comparaison, la production de pétrole au Canada s’est chiffrée à 3,7 millions de barils par jour au premier semestre de 2014. La hausse de production enregistrée aux États-Unis au cours des cinq dernières années équivaut au total de la production du Canada.

La croissance rapide de la production américaine a contribué à la baisse marquée des prix du pétrole à l’échelle mondiale depuis septembre 2014 et les forages ciblant le pétrole aux États-Unis montrent déjà des signes d’essoufflement. Bien qu’il soit attendu que la production de pétrole des États-Unis poursuive sa croissance en 2015, cette croissance ralentira sensiblement.

À l’heure actuelle, les États-Unis constituent le plus important débouché pour le pétrole canadien : plus de 95 % des exportations de brut y sont acheminées. Avant que le pétrole de réservoirs étanches ne renverse la tendance baissière de la production américaine, il était attendu que la demande de produits raffinés aux États-Unis, tels que l’essence et le diesel, entraîne la croissance des importations de pétrole brut vers ce pays. Les attentes ont toutefois changé avec la hausse de la production intérieure américaine. Bien que le pétrole brut canadien puisse encore accroître sa part du marché américain en supplantant d’autres bruts étrangers, les États Unis dépendront vraisemblablement moins des importations dans un avenir prévisible.

 

Date de modification :