Aperçu du marché : Prix du pétrole constamment bas selon le rapport sur l’avenir énergétique de l’Office

Date de diffusion : 2014-12-04

La récente chute des prix du pétrole brut en a amené plusieurs à s’interroger sur les conséquences pour le Canada. Le rapport Avenir énergétique du Canada en 2013 comprend un scénario de prix bas qui montre comment l’offre et la demande au Canada peuvent évoluer dans un environnement de prix du pétrole constamment bas. Le scénario de prix bas peut être comparé à un scénario de référence, qui est considéré comme le scénario le plus probable et comprend une projection de prix du pétrole correspondant aux prévisions de prix découlant d’un consensus au moment de la rédaction du rapport.

Le scénario de prix bas du rapport Avenir énergétique du Canada en 2013 est associé à un prix du pétrole qui est de 30 $ en deçà du prix du scénario de référence. En 2035, le prix du pétrole brut West Texas Intermediate atteint 110 $ US le baril en dollars de 2012 dans le scénario de référence, alors que dans le scénario de prix bas, il est de 80 $ US le baril.

Source et description de la figure

Source : Avenir énergétique du Canada en 2013

Description : Ce graphique linéaire illustre la production annuelle de pétrole brut du Canada, de 2000 à 2035. Les scénarios de référence et de prix bas sont représentés respectivement par des lignes pleines et pointillées. Ce graphique montre que la progression de la production de pétrole brut du Canada dans le scénario de prix bas est beaucoup plus lente que dans le scénario de référence.

Source et description de la figure

Source : Avenir énergétique du Canada en 2013

Description : Ce graphique linéaire illustre la demande de produits pétroliers raffinés, de 2000 à 2035. Les scénarios de référence et de prix bas sont représentés respectivement par des lignes pleines et pointillées. Ce graphique montre que la demande de produits pétroliers raffinés croît plus rapidement dans le scénario de prix bas que dans le scénario de référence.

Les graphiques ci-dessus montrent qu’un environnement de prix constamment bas mènera probablement à long terme à : a) une diminution de la production de pétrole au Canada et b) une augmentation de la demande de produits pétroliers du Canada. Selon le scénario de référence, la production de pétrole brut du Canada atteindra 5,8 millions de barils par jour (928 milliers de mètres cubes par jour) d’ici 2035. Par contre, la production de pétrole brut dans le scénario de prix bas atteint 4,4 millions de barils par jour (696 milliers de mètres cubes par jour) d’ici 2035, soit 25 % de moins que dans le scénario de référence. À court terme, la différence est limitée, comme de nombreux projets déjà en construction sont censés se poursuivre. À plus long terme, toutefois, les prix réduits pourraient mener à une dépense en immobilisations réduite et à un niveau de production moins élevé.

Quant à la demande, on s’attend à ce que des prix moins élevés mènent à une demande croissante de produits pétroliers raffinés (diesel, essence, pétrole lourd, etc.). D’ici 2035, la demande totale dans le scénario de prix bas pour les produits pétroliers raffinés est de 7,5 % plus élevée que dans le scénario de référence.

 

Date de modification :