Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Rupture du gazoduc d’Enbridge – Présence de l’Office national de l’énergie

Communiqué
Pour publication immédiate

Le 10 octobre 2018 – Calgary – Office national de l’énergie

L’Office national de l’énergie a dépêché des membres de son personnel sur les lieux de la rupture d’un pipeline servant à acheminer du gaz naturel non corrosif sur le réseau d’Enbridge à proximité de Prince George, en Colombie-Britannique. Leur rôle consistera à surveiller les mesures prises par la société et à travailler de concert avec les organismes d’intervention en cas d’urgence présents.

Enbridge a indiqué que la rupture du gazoduc d’un diamètre de 36 pouces s’est produite à 17 h 30, heure du Pacifique, le 9 octobre dans un lieu isolé et qu’il n’y avait eu aucun blessé. Des résidents de la Première Nation Lheidli T’enneh non loin de là ont été évacués à titre préventif.

La société a interrompu le service sur-le-champ et dépressurisé le pipeline. Elle a précisé qu’à minuit, le gaz naturel non corrosif s’était dissipé et le feu avait été éteint.

L’Office a activé son centre des opérations d’urgence à Calgary et quatre employés ont été envoyés sur place, soit deux spécialistes de la gestion des urgences, un spécialiste technique en intégrité des pipelines et un spécialiste de la sécurité. L’Office sera présent au poste de commandement du lieu d’incident.

Les participants à l’intervention d’urgence, outre Enbridge et l’Office, comprennent l’organisme gouvernemental de la Colombie-Britannique spécialisé en gestion des situations d’urgence, Fortis, le ministère britanno-colombien de l’Environnement, BC Oil Gas Commission, la Ville de Prince George, la Première Nation Lheidli T’enneh, Services aux Autochtones Canada, le district régional Fraser-Fort George et Northern Health Authority.

La priorité de l’Office en cas d’urgence consiste à assurer la sécurité des personnes ainsi que la protection des biens et de l’environnement. Il demeurera sur les lieux pour vérifier que toutes les mesures raisonnables sont prises afin de protéger les travailleurs, la population et l’environnement.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) est responsable pour l’enquête de l’incident et les inspecteurs de l’Office travailleront en étroite collaboration avec le BST sur l’enquête. D’autres renseignements seront communiqués dès qu’ils seront disponibles.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie, dans l’intérêt public canadien en plaçant la sécurité au coeur de ses préoccupations. Pour un complément d’information sur l’Office et son mandat, consultez le site Web de l’Office national de l’énergie.

– 30 –

Personnes-ressources

Chantal Macleod
Agente de communications

Régie de l'énergie du Canada
Courriel : chantal.macleod@cer-rec.gc.ca
Téléphone : 403-966-5036
Téléphone : 403-292-4800
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803

Date de modification :