L’Office approuve la demande de Trans Mountain visant la modification des plans relatifs à son projet

La société peut maintenant commencer la construction au terminal Burnaby

Communiqué
Pour publication immédiate

Le 22 juin 2018 – Calgary, Alberta – Office national de l’énergie

L’Office national de l’énergie a approuvé la demande de modification de Trans Mountain ULC visant les plans d’agrandissement du terminal de la société à Burnaby. Rendue aujourd’hui, la décision indique que les changements permettront d’améliorer considérablement la sécurité au terminal, qui correspond au point d’arrivée du réseau pipelinier de Trans Mountain.

Dans le cadre du projet d’agrandissement de son réseau, Trans Mountain construira 14 nouveaux réservoirs dans son parc de stockage au terminal Burnaby. Le 1er mars 2017, Trans Mountain a présenté une demande à l’Office en vue de réduire le diamètre de cinq des 14 nouveaux réservoirs et la capacité totale des installations de 50-880 m³ (320-000 barils). La société augmentera également l’espace entre les réservoirs et réaménagera les installations de confinement secondaire au parc de stockage afin de réduire le risque d’incendie.

L’Office a en outre publié aujourd’hui deux rapports sous forme de lettre relativement aux conditions 22 et 24 et à la condition 9. Les conditions 22 et 24 traitent des évaluations des risques à jour et du confinement secondaire au terminal Burnaby. La condition 9 concerne le plan de gestion de la qualité de la société et son application à l’ensemble du projet. Dans les rapports qu’il a publiés aujourd’hui, l’Office annonce que Trans Mountain a rempli ces conditions.

Les trois décisions rendues aujourd’hui permettent à Trans Mountain de commencer la construction au terminal Burnaby, sous réserve des autres permis et autorisations pouvant être requis.

En bref

  • L’Office a demandé aux personnes et aux groupes intéressés de transmettre leurs commentaires sur la demande de modification. L’Office a reçu des commentaires de la Ville de Burnaby [dépôt A84741].
  • Comme ces changements s’appliquent à une ordonnance rendue en vertu de l’article 58 de la Loi, l’Office est l’ultime décideur.
  • En mai 2016, l’Office a recommandé que le gouvernement fédéral approuve le projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain, sous réserve de 157 conditions. Consultez l’outil interactif d’information sur les conditions de l’Office pour connaître la progression de la conformité à ces dernières.
  • Bien que la société puisse maintenant commencer les travaux au terminal Burnaby, l’Office poursuit son évaluation de la conformité aux conditions et la société n’est pas encore autorisée à commencer la construction du pipeline.

Liens connexes

– 30 –

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie, dans l’intérêt public canadien en plaçant la sécurité au cœur de ses préoccupations. Pour un complément d’information sur l’Office et son mandat, consultez le site Web de l'Office national de l'énergie.

Personnes-ressources

Sarah Kiley
Agente de communications

Office national de l'énergie
Courriel : sarah.kiley@neb-one.gc.ca
Téléphone : 403-614-6526
Téléphone : 403-292-4800
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803
TTY (téléimprimeur) : 1-800-632-1663

Date de modification :